Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre du Thil

Histoire et patrimoine à travers des lieux et des personnages de la Gascogne gersoise.

PIGEONNIERS DE CHEZ NOUS....

Publié le 23 Novembre 2012 par Pierre du Thil

 

PIGEONNIERS DE CHEZ NOUS (en Gascogne )

 

En sélectionnant ces quelques clichés de remarquables pigeonniers de notre Gascogne, je tenais à partager avec vous ma passion pour ces bâtiments qui revêtent une infinité d'architectures de matériaux et de couleurs, et qui constituent véritablement une des richesses du patrimoine de nos campagnes.

Barran-et-chateau-de-Nux-09-2010-006.JPG                                                                                                                                             ( Château de Nux- Barran)

Petite histoire des pigeonniers :

 

Les pigeonniers qui aujourd'hui font partie de notre patrimoine, sont des témoins importants de notre passé. D'origine méditerranéenne, très présent dans l'antiquité, le pigeonnier connût à partir du Moyen Age un essor considérable lié au contexte économique de cette époque. L 'élevage des pigeons constitua une source importante de revenus : viande, fiente engrais naturel pour l'épandage . Depuis le IX eme siècle et jusqu'à la Révolution , l'élevage des pigeons constituait un privilège seigneurial , puis plus tard il fût élargi « à ceux qui possédaient assez de terre pour que ses oiseaux n'endommagent pas les culturesdes voisins ! » La révolution Montaut-Les-Cnx---Malartic-031.JPGsupprimât ce privilège seigneurial et le pigeonnier alors se démocratisa .

Toutefois le pigeonnier demeura pendant longtemps un signe extérieur de richesse et la taille de celui-ci était souvent proportionnelle à la richesse du propriétaire !

 

De formes et d'architectures très variées, les pigeonniers isolés que l'on retrouve dans nos campagnes peuvent être classés en différentes catégories :

Pigeonnier « pied de mulet » ;

Pigeonnier sur arcades ; Pigeonnier porche ou à  solive  ;                                                                  (Malartic-Montaut les Crénaux)

Pigeonnier sur piliers (ou colonnes) ; Pigeonnier tour cylindrique,ou tour polygonale, ou tour carré ....

Les matériaux employés sont les mêmes que ceux habituellement employés dans la région. On peut ainsi trouver de la maçonnerie enduite, ou de la brique foraine ( région Toulousaine) , ou de la pierre de taille, ou encore de la pierre sèche , ou colombages et briques etc...Montegut---St-Cricq-02-2011-008.JPG

                                                                                                                                          ( Montégut près dAuch )

 

Le pigeonnier sur colonnes de Montégut est remarquable . Le bâtiment est hexagonal et comporte 7 colonnes, une à chaque angle, plus une centrale près de l'escalier d'accès . La toiture, ici également couverte de petites tuiles plates, est elle aussi à base hexagonale et elle est surmontée d' un lanterneau.

 

 

Souvent les façades sont enduites de chaux afin d'être facilement repérable par les pigeons. La forme de la toiture est également d'une extrême variété. Pour la couverture des toits on utilise en règle générale, le matériau régional usuel ( tuiles canal ou tuiles plates, ardoises etc...) Barran-10-12-2010-007.JPGSouvent sur les toits sont surmontés d'un lanternon ou d'un clocheton. Il n'est pas rare de rencontrer sur le sommet du toit un épi de faîtage réalisé en métal ou en céramique .

Les trous d'envol de petites dimensions sont généralement situés sur la façade opposée aux vents dominants.

Les pigeonniers sont implantés dans des endroits calmes, bien exposés ,à l'abri du vent et à proximité de lieux de cultures de céréales ( blé de préférence ). Domaine-deBesmaux-10-2010-020-copie-1.JPG

Si les pigeonniers sont                                              (Barran)

fort souvent bâtis sur colonnes ou sur piliers ce n'est pas uniquement pour des considérations architecturales ou esthétiques, mais surtout pour se pémunir de l'intrusion d 'éventuels prédateurs. Pour compléter ce «  dispositif de défense » les colonnes sont souvent surmontées d'une demi boule de pierre renversée appelée capel et très souvent une randière ( ou larmier), sorte corniche débordante en saillie, entoure le bâtiment. 

( Besmaux Pavie ) Lorsqu'elle est située sous les trous d'envol , la randière sert aussi  de plage d'envol.

Comme l'a déclaré M Michel Lucien* lors d'une récente conférence «  Le pigeon est le seul animal pour qui l'homme a réalisé d'aussi belles et sophistiquées demeures ! »

 


Afin d'illustrer tout ce l'homme a été capable de construire pour le bien-être d'un somme tout, bien modeste volatile, voici un cliché

vacances-Toussaint-2011-334.JPG

de la charpente du pigeonnier du château de Breteuil 78 ( hors territoire Gascon).On distingue les boulins ( nids) creusés dans le mur circulaire.

 

 

 

 

 

Pour parodier une célébre publicité je serai tenté de penser que si l'homme durant le cours des siècles s'est  ingénié à offrir tant de luxe et de confort à ce volatile , c'est certainement parce que il le valait bien !!!

 

 

 

 

Pavie---Lasseube-Ppre-02-2011-015.JPG

 

                                                                              (Es vivès Lasseube-Propre)

 

 

 

Au lieu-dit Es Vivès dans la commune de Lasseube propre ( Gers ) on trouve un remarquable pigeonnier situé en limite d'un magnifique parc entourant une propriété privée .

Le bâtiment de plan carré est bâti sur une terrasse surélevée à laquelle on accède par un escalier. La construction repose sur 4 fortes colonnes en pierre ( une à chaque angle ) ainsi que sur 4 poteaux( également en pierre) positionnés sur chaque côté entre les colonnes. La construction est faite en colombage en bois dont l'intérieur est bâti en petites briques . Sur chacune des faces des petites ouvertures sont percées. Le toit est à 4 pentes et est surmonté d'un lanterneau . Ce bâtiment est assez rare dans sa conception et il faut rendre hommage aux propriétaires qui ont su habilement restaurer et entretenir ce bel édifice témoin important de notre histoire régionale.

 

Ces quelques clichés, ne constituent qu'un infime échantillonnage de la richesse et de la diversité des nombreux pigeonniers gersois . Ils vous donneront peut-être, l'envie de parcourir nos campagnes à la recherche de ce patrimoine emblématique de notre région. Vous aussi vous serez émerveillé(e) et certainement envoûté(e) par ces discrets « trésors paysans. »

 

St-Jean-d-Angles-01-2011-009.JPG

                     ( St Jean d'Angles Saint-Arailles)

Généralement les pigeonniers sur arcades sont carrés. Celui de St Jean d' Anglès est rectangulaire de belle dimension avec une arcade sur sa largeur et une double arcade sur la longueur . Le toit couvert de petites tuiles plates est donc rectangulaire et pyramidal avec une lucarne.


Bibliographie : Pigeonniers en Midi-Pyrénées par Michel Lucien * ( Éditions Massin) du même auteur : Pigeonniers du Tarn ( Les essentiels du Patrimoine)

- Détours en France n° 117S juin 2007 -cahier connaissance : Découvrez les pigeonniers.

 

 

Nov-2012-009.JPG

       ( L'Isle Jourdain - le pigeonnier gersois sans doute le plus photographié ! )

 

 site-de-Latour-18-04-2012-011.JPGA demi dissumulé derrière un rideau d'arbres bourgeonnants, voici, ci-dessus, le pigeonnier ( classé MH) du site de Latour à Miramont-Latour (32)

 

Le pigeonnier octroi de Maignaut Tauzia (32) est situé à l'entrée nord du village. Il s'agit d'un bâtiment original de plan triangulaire datant vraisemblablement du XIXème siècle ( peut-être du XVIIIème ). Menacé de destruction en 1995 pour cause d'agrandissement d'un carrefour, il a été racheté en 1998 par l'association Maignaut Passion. Sa restauration complète a été  achevée en 2000. En 2010 il a été inscrit à l'inventaire des monuments historique. Du côté de la large façade nord nous trouvons la fontaine qui alimentait la mare. Du côte de la petite façade sud on trouve en bordure de toit deux têtes en terre cuite ( mascarons ?) effigies de troubadours.Cabanes-03-02-2013-014.JPGCabanes-03-02-2013-016.JPG        Façade nord du pigeonnier octroi de Maignaut-Tauzia

Commenter cet article